Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Fondation Salomon à Alex

par Aurélie Pech 13 Avril 2008, 19:01 musées

Fondation d'art (très) contemporain, dans un joli château bien remanié, avec un parc de sculptures en extérieur.
http://www.fondation-salomon.com/

Un bonheur en ce jour ensoleillé... Le parc était magnifique avec les montagnes derrière et une nouvelle (pour moi en tout cas) sculpture de Christian Lapie "La nuit recule", soient trois personnage gigantesques taillés dans des troncs d'arbre, plus un plus petit (que mes filles ont baptisé le bébé tout de suite). Leur haute silhouette se détache sur le panorama de la vallée de Thônes, un régal. Je signale aussi un spécimen d'Arte Povera (Penone himself) très didactique puisque l'arbre en bronze cache un arbre réel que l'on découvre lors de la petite promenade. Un autre arbre en acier de Rona Pondick est aussi surprenant mais de plus près... La fontaine arbre de Bob Verschueren, baptisée Icare, est aussi intéressante (ce serait du Land Art).

Venons-en à l'expo elle-même, l'Ivresse Absolue, la réflexion sur le temps, la répétition d'un geste artsistique qui donnerait du sens à l'oeuvre d'artistes (j'ai pensé écrire tout d'abord "réalisateurs"...) très contemporains puisque tous sont vivants et le plus jeune a 44 ans. Empruntez comme je l'ai fait un enfant, cela donne tout de suite un sens aux visites. Les carrés de couleur de Niele Toroni (dont une oeuvre faite pour le château et qui sera détruite) et les grandes taches sur matériaux récupérés de Claude Viallat nous ont beaucoup plu (voir les voûtes du porche du conservatoire de musique à Annecy). Le reste moins, même si les traits de Pierrette Bloch et les gribouillis de Hanne Darboven ne m'ont pas laissée de marbre.

Bref, comme toujours à la fondation Salomon, une bonne heure passée en compagnie d'oeuvres contemporaines plaisantes et dans un écrin qui ne gâche rien.

commentaires

Haut de page