Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rothko et ses monochromes

par Valentin et Clément 14 Avril 2017, 07:59

Rothko et ses monochromes

Mark Rothko est née 25 septembre 1903 et mort le 25 février 1970. C'est un peintre et professeur d'université américain appartenant au mouvement de l'expréssionisme abstrait. En 1929 il devient preofesseur de dessin pour des enfants, se marie en 1932 et fonde en 1934 l'Artist Union de New York. C'est véritablement dans les années 1950 que sa carrière démarre. Ce sera pour lui la période des grandes commandes publiques (université d'Harvard...) et du dèveloppement de ses idées sur la peinture.

Dès le début des années 1950, délaissant des influences surréalistes, ce qui était aussi le cas de NewMan, ses compositions de grand formats se résument a l'agencement de deux ou trois rectangles aux contours évanescents disposés les uns au dessus des autres.

 

 

Untitled (Black, Red over Black on Red) 1964, 205 x 193 cm, Centre Pompidou

Untitled (Black, Red over Black on Red) 1964, 205 x 193 cm, Centre Pompidou

Le tableau ci-dessus est un monochrome de 1964, il représente deux retangles (un rouge et un noir) sur un fond rouge où le rectangle noir domine par sa taille. En dessous de celui-ci un second rectangle disposé horizontalement est de couleur rouge; cela donne à ce rectangle une couleur rouge plus sombre, plus intense et plus homogène que la couleur atribué au fond de la toile. On peut noter alors qu'à certains endroits de la toile, différents tons de rouge s'entremêlent.

Le cadrage propose des rectangles délimités du fond par leurs bords, de façons différentes. Le rectangle noir présente des bords flous et donne l’impression d’une certaine profondeur, d’être incorporé au tableau. Cet effet de flou est accentué par la couleur du rouge et du noir qui définissent les contours de ce rectangle. Nous ne pouvons alors distinguer la couleur qui aurait servie de fond à l’autre. Le rectangle rouge a quant à lui des bords plus définis, plus sombres par rapport à son centre ce qui donne un effet de relief et fait ressortir le rectangle. Le cadrage semble alors être défini par les deux rectangles et non par les bords de la toile en elle même.

 

Rothko et ses monochromes

Ce tableau, malgré sa simplicité, est beau et nous donne une impression de douceur avec ses contours non tracés. C'est après à vous de vous faire votre propre ressenti sur cette oeuvre de Marc Rothko.

commentaires

Haut de page