Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Toulouse-Lautrec, Le Moulin Rouge, la Goulue

par Clara 4 Décembre 2015, 15:34

Toulouse-Lautrec, Le Moulin Rouge, la Goulue

En 1891, Toulouse Lautrec réalise une affiche, commandée par Charles Zidler et Joseph Oller, les fondateurs du Moulin-Rouge, à l'occasion de la seconde ouverture du célèbre cabaret. L'affiche s'intitule Moulin Rouge, La Goulue, fait 195cm x 123cm et est actuellement exposée au Musée de la Publicité à l'U.C.A.D de Paris. Il s'agit d'une lithographie imprimée par CH. LEVY et dans quatre couleurs, qu'on retrouve bien dans l'affiche : jaune , rouge, bleu et noir.

Cette affiche est représentative de l'Art Nouveau, qui apparut à la fin du XIXème siècle et au début du XXème siècle en Europe. C'est dans ce contexte que Toulouse-Lautrec réalise cette affiche, représentative du mouvement.

L'affiche montre les deux danseurs, quelque peu décalés l'un par rapport à l'autre. Au premier plan est représenté Valentin-le-désossé. Le personnage est coupé par le cadre de l'affiche, ce qui constitue la première particularité de celle-ci. Cet homme n'est qu'une silhouette sans couleur, il est peint dans des tons gris vert : il semble en retrait par rapport à la Goulue qui danse derrière lui. D'ailleurs, alors que celle-ci est en plein mouvement, lui semble figé dans les lignes grotesques qui le dessinent. Il n'est qu'une silhouette, à l'instar du public qui les entourent.

Le public, silhouettes noires entassées autour des danseurs, permet de faire ressortir la Goulue et créé une profondeur entre la piste de danse et le mur du fond. Les lignes dessinant les planches du parquet semblent filer vers ce public, vers le fond de la salle, mais celui-ci n'est pas visible et cela rend la scène bouleversante.

Par ailleurs, la couleur jaune est omniprésente dans cette affiche, ce qui la rend festive. On la trouve dans les planches du parquets, sur le mur, dans les cheveux de la Goulue, dans son jupon par nuances, et surtout dans les lampions qui éclairent la scène. Elle permet de faire ressortir la danseuse, star du spectacle, car elle porte des bas et un haut rouge répondant à une couleur criarde par une autre couleur vive. Les bas en questions s'accordent avec le titre de l'affiche "Moulin Rouge" qui est répété deux fois, comme pour insister sur l'évènement, ou pour rappeler qu'il s'agit de la deuxième ouverture de celui-ci. On comprend l'importance de la Goulue car c'est également la seule à être représentée en couleur, et pas seulement comme une silhouette, à l'inverse de son co-danseur qui la cache partiellement, à l'instar des lampions sur la gauche. Aussi, même si elle est l'objet principal de l'affiche et que cela se voit, elle est mise au second plan, et le geste de Valentin-le-désossé semble inviter le passant à venir la voir de plus près, dans le cabaret.

L'usage particulier des couleurs, des silhouettes et de la perspective font de cette affiche une oeuvre moderne, qui d'ailleurs, rendit Henri Toulouse-Lautrec célèbre.

bibliographie :

- TLautrec, livre édité par le Centre de l'Affiche et la Mairie de Toulouse.

- Henri de Toulouse-Lautre, livre de Mathias Arnold et Benedikt Taschen.

commentaires

Haut de page