Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marianne Brandt

par Léa et Chloé 20 Février 2012, 10:26 travail

La peintre et sculptrice Marianne Brandt (1893-1983) est la première figure féminine à intégrer l'atelier du métal du Bauhaus en 1924, et à accéder au poste de maître de cet atelier dans les années 1928-1929.

Sa production, constituée d'environ 70 oeuvres, se base essentiellement sur un ensemble d'objets ménagers: vaiselles de tables et lampes.

Son style artistique est influencé de manière perceptible par les principes géométriques du cubisme. Elle reste un des rares exemples de femme designer industriel.

 

Elle est surtout connue par sa façon de travailler avec différents matériaux comme le métal des formes pures et abstraites.

 

brandt-1-.jpg

 

Le pot à thé de Marianne Brandt illustre le devenir de l'objet au XXème siècle. Il est dans de nombreux musées comme le Musée d'Art Moderne de New York.

Cet objet est la partie de la série, qui suit le plus les principes formels de l'école de Bauhaus. C'est un parfait exemple de dévouement TECHNO LUMEN à la philosophie de design Bauhaus.

 

 

marianne_brandt_lamp_2-1-.jpgLa lampe Kandem, au design simple et radical, fut réalisée par Marianne Brandt, c'est la lampe de chevet la plus commercialisée dans le monde entre 1928 et 1932, 50 000 exemplaires furent vendus.

Walter Gropius, directeur du Bauhaus, voulait que son établissement soit le principal foyer des idées modernistes.

L'atelier de transformation du métal était donc une importance cruciale voué à la recherche et l'élaboration de prototypes pour l'industrie, il était considéré comme "un laboratoire pour la production de masse".

Cette stratégie consistait en partie, à construire les projets dynamiques en partenariat avec l'industrie, le plus réussi d'entres eux étant une série de luminaires réalisés pour la grande production.

 

Le succès de la lampe Kandem repose sur son abat-jour fonctionnel et réglable, ainsi que sur l'intervention ingénieuse de l'interrupteur poussoir, qui permet d'allumer et d'éteindre plus facilement, surtout lorsqu'on est mal reveillé.

Depuis, sa forme n'a cessé d'influencer les lignes des luminaires.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Haut de page