Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Théâtre National Populaire

par Claire Camille 25 Mars 2011, 15:59 travail

 

  Le théâtre national est fondé en 1920 par Firmin Gémier, et il est logé dans le Palais du Trocadéro à Paris. Puis Gémier meurt, la guerre et l’occupation arrivent, l’institution n’a alors plus d’activité.
  En 1951, Jeanne Laurent (directrice des arts et lettres au ministère de l’éducation nationale) nomme Jean Vilar à la tête du TNP, qui subit alors une transformation radicale. Ce nouveau TNP est d’abord installé à Suresnes, puis à Chaillot. Tout en établissant des relations avec les spectateurs (horaires, prix des places, gratuité des services), il multiplie dans l’immense salle, de saison en saison, les créations.

  Pour faire face à un cahier des charges impressionnant, il met en œuvre, aidé de son administrateur Jean Rouvet, une politique culturelle originale et transforme le TNP en véritable «entreprise» théâtrale: faire venir à Chaillot un public populaire, au moins 2 500 personnes chaque soir, à des prix peu élevés, c’est l’objectif visé. Mais pour attirer le public, il faut d’abord aller à sa rencontre. D’où le réseau de communications établi avec les associations, les comités d’entreprise, les étudiants et les clubs. Une association est créée pour le TNP, les Amis du Théâtre Populaire et la revue Bref est fondée. Même si l’on a pu reprocher à Vilar de ne pas avoir réuni un réel «public ouvrier», comme de ne pas avoir créé assez de pièces de jeunes auteurs, le TNP donne, de novembre 1951 à juillet 1963, plus de trois mille représentations, pour plus de cinq millions de spectateurs.
  À la fin de mars 1972, Jacques Duhamel, ministre des Affaires culturelles, décide de transférer le Théâtre National Populaire au Théâtre de la Cité à Villeurbanne. La direction est confiée à Patrice Chéreau, Robert Gilbert et Roger Planchon. La mission confiée à la nouvelle équipe consiste précisément à faire du TNP un théâtre populaire véritablement national qui prendra appui sur le réseau des institutions et organisations culturelles pour présenter ses productions à travers la France, sans perdre pour autant son implantation à Villeurbanne et dans la région lyonnaise.

  Le fonctionnement du TNP est assuré principalement par les subventions du Ministère de la Culture et de la Ville de Villeurbanne, les ventes des spectacles et les recettes des représentations. Le TNP exerce une mission de service public à travers la création et l’accueil de spectacles: avec un souci de démocratisation culturelle, il s’agit également d’en faciliter l’accès à tous les publics.
Depuis 38 ans, avec plus de 96 créations, 180 metteurs en scène invités, 465 spectacles accueillis et plus de 2 millions de spectateurs, le TNP participe à faire découvrir tous les genres de textes et d’esthétiques théâtraux français et étrangers.

Depuis janvier
2002, Christian Schiaretti est directeur du TNP – Villeurbanne. Des Travaux ont débuté récemment et les coûts sont de 32,8 millions d’euros payés par :
1/3 de la Ville de Villeurbanne, 1/3 du  Ministère de la Culture et de la Communication et 1/3 de la Région Rhône-Alpes et Grand Lyon


Le Théâtre National Populaire au quotidien est subventionné par :
le Ministère de la Culture
la Ville de Villeurbanne 
la Région Rhône-Alpes et le Département du Rhône
Avec la participation de l'Ensatt

Les partenaires communications du théâtre sont :
La Bibliothèque Municipale de Lyon, la librairie Passages, la librairie Raconte-moi la terre, la Médiathèque de vaise, ainsi que l’université lumière Lyon 2 et l’université Populaire.

 

le site: http://www.tnp-villeurbanne.com/affiche.php 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Haut de page