Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Eglise en béton : Eglise paroissiale Saint Elisabeth

par AP 12 Avril 2013, 08:51

 

Cette église se trouve dans le canton de Lyon, au 50 rue Phillippe-de-Lassalle.

L'église est construite sur un plan d'église-halle, avec une nef très large, à chevet presque plat et des collatéraux étroits.

Elle peut accueillir 850 personnes.

Façade principale et élévations latérales sont formées de murs rideaux alors que le chevet aveugle, construit sur un plan légèrement saillant est en béton. La façade principale est un mur rideau de verre incolore translucide monté sur une trame quadrillée en métal, enchâssé entre les murs latéraux et le fronton en béton formant saillie. Les lignes horizontales du quadrillage métal forment des registres de hauteur différente accentuant l´horizontalité de la façade. L´entrée est précédée d´un auvent en béton portant l´inscription EGLISE SAINTE ELISABETH. Le fronton est chargé d´une croix en métal.

Eglise construite en 1960 par les architectes Daniel Genevois, Roger Mermet et Marcel Sabattier.

L'église fait partie de la maison paroissiale Saint Augustin "Chrétiens à la Croix-Rousse".

L’église a été inaugurée le 13 octobre 1963 et est dédiée à Sainte Elisabeth de Hongrie (1207-1231) proclamée dernièrement par Jean-Paul II une des patronnes de l’Europe. L'édifice se veut décidément moderne, il utilise le béton et le lamellé-collé.

Le jeu des matériaux contribuent au décor de l´ensemble : opposition du béton clair, du verre translucide incolore et du bois présent dans le couvrement, de part et d´autre du choeur, et dans les chaises des fidèles en bois clair. Le choeur est matérialisé non seulement par sa surélévation, mais aussi par son sol en dalles d´ardoise gris foncé s´opposant au sol gris clair de l´église. Tout comme à l´extérieur, l´architecte a soigné le coffrage du béton : fortes rainures verticales et régulières sur les élévations latérales, stries en relief plus fines et alternant des bandes larges et étroites sur le mur du chevet.

link

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Haut de page