Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rue Louis-Armand, Novel-Centre

par AP 19 Septembre 2009, 18:04 architecture

Le quartier Novel-centre fut le dernier à être construit car la présence d'un important camp militaire empêchait toute implantation. La ZUP était donc coupée en deux et cette dernière partie fut aménagée en 1978, sous la forme d'une ZAC (zone d'aménagement concertée) comme Champfleury à Seynod. Les principes des années 70 sont appliqués: circulations séparées, habitat assez dense mais variés, coursives qui desservent plusieurs appartements (donc peu d'escaliers et d'ascenseurs). C'est Lévy qui est le grand agenceur, officiellement.

La "rue" est construite sur une dalle béton qui couvre les parkings mais aussi un véritable réseau labyrinthique où la circulation automobile se déroule. En surface, seuls piétons et vélos sont autorisés et les espaces verts et fontaines ponctuent cette rue pavée comme le centre-ville.


Un des visiteurs nous a raconté l'histoire de ces pavés. Le marché avait été bien négocié par la ville et les pavés du Trentino (Italie) ont été posés par des ouvriers italiens (moins chers?). Le travail est de qualité, en cercles et il a bien tenu car aucune voiture n'est passée pendant les 15 jours qui ont suivi la pose,  ce qui n'a pas été le cas rue Ste Claire par exemple à cause du marché. Le centre-ville traité comme la ZUP...























Les immeubles sont de hauteurs différentes (de 3 niveaux à 15!), ce qui ne donne pas une impression massive comme les barres. L'ensemble est quand même imposant car surélevé par la dalle et dominant tout le quartier (même les deux grandes tours de Novel-Nord ou Teppes, hautes de 10 étages).



































Ces immeubles sont d'ailleurs irréguliers tant dans leur structure interne qu'externe. Une habitante nous a vanté l'imbrication des appartements, très souvent en duplex voire en triplex et "descendants" ou "montants" (cf.... Le Corbusier! dans la Cité Radieuse ou à Firminy). Le voisin de palier n'est pas celui de coursives ni celui de balcon! Des coursives vitrées donnent un petit air de science-fiction à certains immeubles et rendent moins massif cet habitat dense.















Tous les immeubles, comme le quartier tout entier est chauffé par la chaufferie centrale... comme quoi les vieilles idées reviennent!












La vue est bien sûr magnifique car ces tours dominent nettement toute la ville. (bon, ce jour-là, il faisait mauvais...)

commentaires

Haut de page