Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Visite Bonlieu

par AP 20 Septembre 2009, 17:25 sorties Hida

Visite émouvante de l'ancien Bonlieu qui devrait faire peau neuve pendant deux ans et ne sera donc plus visitable l'an prochain... (vous pouvez cliquer sur les photos pour les voir en grand, mais elles ne sont pas belles!)
La Scène Nationale d'Annecy tire son nom du déplacement d'un couvent de Cisterciennes d'un village nommé Bonlieu à Annecy, plus près de la surveillance épiscopale.  Les bâtiments furent vendus à la Révolution Française à un industriel qui les transforma en fabrique de baïonnettes puis de vitriol, laquelle fut fermée car les vapeurs incommodaient les riverains. Le patron de la Manufacture de Coton de Ste Claire la racheta alors et en fit un hôtel particulier qui subsista jusqu'en 1950: il était devenu vétuste et gênait la circulation entre la vieille ville et les nouveaux quartiers, alors en expansion (cf article sur Novel). C'est en 1981 que le bâtiment de Novarina vit le jour, remplaçant le théâtre public attenant au casino, sur le Pâquier depuis 1866 (il fut détruit dans les années 1970). Auparavant, seule la famille de Salles avait droit à un théâtre privé dans son hôtel particulier rue du Pâquier.  Le Centre d'Action Culturelle fut remplacé 10 ans après par une des premières Scènes Nationales. c'est actuellement l'une des plus importantes de France sur les 72 qui existent. Ses missions (cf Politiques Culturelles pour les Term Spé!) sont la diffusion artistique de spectacles nationaux et internationaux de qualité (cf programme), le soutien et la diffusion de création contemporaine (cette année 5 spectacles créés et présentés au festival in d'Avignon) et l'implantation dans le territoire. Le tout dans la puridisciplinarité puisqu'on peut y voir du théâtre bien sûr mais aussi de la danse, de la musique, du cirque. Le centre accueille 70 000 spectateurs par an mais il en touche beaucoup plus (environ 200 000 en tout) grâce à des manifestations comme les festival du cinéma italien ou ibérique, les Noctibules, le festival du film d'animation...
34 permanents travaillent à Bonlieu dans les services techniques, administratifs, d'accueil et de direction. Les bailleurs de fonds sont essentiellement l'agglomération et le ministère de la Culture. les conseils régionaux, généraux et la ville participent plus ponctuellement.
La visite commence par la petite salle, au départ conçue plutôt pour le cinéma mais maintenant plus utilisée pour le spectacle vivant. La scène a 16m d'ouverture, 10m de profondeur et 8m sous le grill, la partie technique qui abrite perches et cintres. Un corridor assez étroit mais haut amène à la salle de réception des décors ouverte sur l'extérieur par une grande porte et pourvue d'un gigantesque porte-charge. Elle était assez vide mais quand plusieurs spectacles se croisent, il en va tout autrement.Nous avons visité les ateliers électricité et menuiserie pour la maintenance des éclairages et des décors fournis par les troupes. Nous sommes ensuite passés par le foyer des artistes qui communique avec les deux salles.
Ensuite, direction le rez-de-chaussée (niveau rue) avec ses loges plus vastes mais assez vétustes et l'espace consacré au linge (reprise, nettoyage...). Nous sommes passés dans la pièce appelée dessous des scènes pour comprendre le fonctionnement flexible de la grande scène: étaix multipliables, dalle qui peuvent s'ôter... et même une fosse d'orchestre pour des opéras par exemple. Le guide du jour (cf photo ci-dessus!) ne nous a pas caché que l'accoustique de la salle était assez mauvaise surtout quand on était assis derrière, ce qui faisait que les travaux étaient attendus!
Enfin, nous sommes montés sur la grande scène, ce qui est assez impressionant. 18m sous grill, 18m de profondeur, 33m de largeur: un beau plateau et une machinerie passionante avec la visite guidée d'un chef en la matière. Les perches et cintres où sont accrochés les projecteurs, décors, rideaux, écrans... sont manipulés grâce à des câbles munis de contre-poids, à la main pour ne pas faire de bruit et avoir de la souplesse (le prochain système devrait être informatisé). Chaque perche peut supporter 500kg. 3 niveaux de passerelles permettent aux techniciens d'évoleur hors-champ et ceux qui manipulent tout cela sont dirigés comme les acteurs par un régisseur ou un metteur en scène qui veille à la bonne marche de la pièce.

Ici la porte des décors











Un très intéressant article sur la naissance de Bonlieu et l'institutionnalisation d'un milieu culturel jusque-là (années 70) très associatif... Ca bougeait à Annecy!
http://www.modys.fr/serge-proust/Files/calle.pdf

commentaires

Haut de page