Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2nde14: Les costumes dans les différents opéras sur Orphée

par Emilie et Jeanne 28 Avril 2009, 15:56 musique

 

 

Dans les opéras, les costumes jouent un rôle très important. Ils reflètent chaque époque et permettent de définir les personnalités des personnages.

 

I- Description:

 

Nous avons pu voir quatre opéras différents où les costumes varient selon les envies du metteur en scène. Dans chaque opéra, la vie sur terre s'oppose au passage aux enfers, les costumes permettent d'accentuer ce contraste.

En premier lieu nous regardons les costumes sur terre:

Dans la mise en scène de René Jacobs, on retrouve des costumes des années 1950: les hommes portent des costumes et des chapeaux tandis que les femmes portent des robes, pourtant cette mise en scène date du XXI siècle. La mise en scène de Marc Minkowski date de la même époque mais les costumes sont plus actuels à la différence de celle d'Herbert Wernicke où les costumes sont très « kitchs ». Dans l'opéra de Gluck, les costumes sont très simples et légers. Il n'y a pas beaucoup de couleurs, ils sont tous noirs et blancs, mis à part Orphée qui est quasiment nu, portant seulement un boxer de couleur chair.

 

Nous allons maintenant nous intéresser aux costumes que portent les acteurs lorsqu'ils sont aux enfers:

Dans la mise en scène de Marc Minkowski les personnages gardent les mêmes vêtements que sur Terre. Herbert Wernicke nous présente des costumes très originaux pour symboliser les enfers. Tous les acteurs sont vêtus de blanc et on retrouve souvent des plumes sur leurs costumes. Dans l'opéra de Gluck, Orphée reste dénudé tandis qu'Eurydice porte une robe rouge, longue et moulante.

 

 

II- Interprétation:

 

Dans l'opéra d'Offenbach les personnages ont des costumes très surréalistes voire féeriques cela permet de donner un effet comique. De plus lorsqu’ils sont aux enfers leurs costumes, faits de plumes et singulièrement blancs, reflètent de la douceur et de la légèreté, de ce fait on pense plus être au paradis qu’en enfer. Sur terre, les acteurs sont habillés à la « mode d’aujourd’hui », Offenbach a peut être voulu nous montrer que l’histoire d’amour d’Orphée et d’Eurydice est indémodable.

 

Dans l'opéra de Gluck, les costumes sont simples et sobres. Ils sont là pour mettre en valeur les mouvements des danseurs.Orphée quant à lui porte seulement un boxer de couleur chair comme pour montrer son impuissance face à la mort de sa fiancée ou pour le montrer démuni face aux événements.

Lors de sa mort, Eurydice porte un voile blanc qui laisse le spectateur hésiter entre le linceul ou le voile de mariée qu'elle aurait d’être.

Dans le dernier tableau Eurydice porte une robe rouge comme une prémonition de sa deuxième mort le rouge étant le symbole de la mort et de la passion.

 

 

Dans la mise en scène de René Jacobs, le metteur en scène a créé un retour en arrière avec les costumes car cet opéra date du XXI siècle alors que les costumes des années 1950. Il y a peu être aussi ici l’idée de montrer l’histoire d’amour d’Orphée et d’Eurydice à une autre époque.

 

Nous avons également vu un opéra où les costumes étaient très kitchs. Les costumes créaient alors une « folie » dans l’histoire et un effet de comique.

 

 

 

III Conclusion

 

Les costumes sont très importants dans un opéra ils permettent aux spectateurs de déterminer chaque personnage.

De plus chaque metteur en scène ne met pas les mêmes choses en avant par les costumes.

commentaires

Haut de page