Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2nd14 - Art Baroque : Sculpture "Prométhée enchainé"

par Morgane et Mathilde 7 Janvier 2010, 20:27 travail

Le mot baroque signifie extravagant, imprévu, irrégulier car il efface les frontières entre la vie et la mort, le rêve et la réalité, le vrai et le faux. C'est un style qui se caractérise par l’exagération du mouvement, la surcharge décorative, les effets dramatiques…

Nous avons choisi d’étudier la sculpture de réalisée par Nicolas Sébastien Adam « Prométhée enchaîné » (1792), présentée au Louvre
451px-Prometheus Adam Louvre MR1745 edit
Histoire :

Dans la mythologie grecque, Prométhée c’est en quelque sorte opposé à Zeus. En effet, ce dernier avait retiré le secret du feu aux humains. Prométhée alors pris de pitié, le leur rendit. Zeus furieux le fit  enchaîner à un rocher au sommet du mont Caucase et chaque jour un aigle venait lui manger son foie, qui se reformait dans la nuit, donc chaque matin l’aigle revenait et mangeait à nouveau. Ce châtiment pouvait durer pour l’éternité.
Au final, Prométhée fut délivré par le fils de Zeus, Héraclès, au cours de ses douze travaux.

Description ; Analyse :

La sculpture de Prométhée enchaîné a été taillée dans du marbre blanc. Elle a une hauteur de 114 cm et une largeur de 83 cm. La position tordue dans laquelle il se tient ainsi que l’expression de son visage nous montre qu’il souffre. Le sculpteur a mis en évidence les détails : comme les marques des muscles contractés de Prométhée et de ces veines qui ressortent, ce qui nous montre aussi le supplice qu’il endure à se faire manger le foie. L’artiste a sculpté le drap qu’il porte autour de lui en marquant les différents plis de façon à rendre la scène plus vivante et  à créer une impression de mouvement. La torche nous donne elle aussi une impression de mouvement car elle n’est pas posée à plat, elle est mise de manière à ce que l’on comprenne que la torche est en train de tomber (c'est-à-dire en diagonale, la flamme en bas et en n’ayant aucun point d’appui). L’aigle lui, est rendu plus vivant grâce aux détails de chacune de ces plumes et à sa position d’action (en train de prendre un morceau de foie). L’artiste a même creusé un petit trou dans le corps de Prométhée et a fait des gouttes de  sang pour nous montrer que l’aigle a déjà entamé son dîner. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Paco 05/11/2015 18:18

Merci

Hélène Remy 11/09/2010 09:47


Merci pour le documents, il m'a aidé a faire mon travail de religion :)


Aude Terrienne 25/01/2010 17:49


Merci pour cet article, c'est une sculpture qui me plaît


Haut de page