Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Personnages absents

par AP 17 Mars 2008, 09:24 travail

Godot a fait des émules. Beaucoup de pièces contemporaines reprennent ce thème des personnages off-stage, absents du plateau mais très présents dans la pièce. Soit que les auteurs veuillent réduire le personnel sur scène (« Crimes of the Heart » de Henley), soit qu'ils axent leurs pièces sur un absent omniprésent (« Drunken city » de Bock). Ce peut être quelqu'un de mort (« Homecoming » de Pinter; « La chatte sur un toit brûlant » de Williams), ou de mourant (« Crimes »), une victime(ou pas?) dans « Doubt: a Parable » de Shanley ou bourreau (« Speech and Debate » de Karam), ou une personnalité si complexe qu'il vaut mieux l'imaginer que l'incarner. Les acteurs et les spectateurs sont alors obligés d'inventer leur propre personnage et de s'adresser à lui ou elle de façon très intime, personnelle. Certains metteurs en scène ou auteurs donnent des indices à leurs acteurs (Spallen for « Pumpgirl »). La plupart préfèrent ne pas répondre pour que l'absent ait une personnalité riche et diverse.

Un bon article du NYT pour les anglicistes, mais des pièces que nous ne verrons peut-être jamais...
http://www.nytimes.com/2008/03/16/theater/16mill.html?_r=1&8dpc&oref=slogin

commentaires

Haut de page