Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le musée du Belvédere - Exposition de Klimt

par Mathilde PEREZ ROMAND - Hugo RICCI 9 Février 2017, 15:49

Le musée du Belvédère est situé à Vienne en Autriche, sa construction débuta en 1714 par l’architecte Johann Lukas Von Hildebrandt. Après 9 ans de construction ce bâtiment fut dans un premier temps la résidence d’été du prince Eugène de Savoie-Carignan (son portrait est d’ailleurs exposé dans une des pièces du palais). Quand ce dernier fut défunt, l’impératrice Marie-Thérèse installa la « galerie impériale ». A la fin du XIXème siècle ce fut au tour de Franz-Ferdinand d’y résider.
Cet édifice baroque, fait preuve d’une symétrie parfaite, sa façade est ornée d’empreintes orientales. Face au Belvédère supérieur nous retrouvons le belvédère inférieur qui abrite des écuries luxueuses ainsi qu’une orangerie. Ces deux bâtiments sont séparés par un jardin. L’extérieur comme l’intérieur de ce bâtiment témoigne de la Grandeur du prince Eugène.
A l’époque le Belvédère fut bâtit pour organisée des fêtes grandioses ce qui explique la superficie des pièces.
A l’intérieur du bâtiment nous pouvons découvrir une architecture du XVIIIème siècle. A l’entrée il y a un majestueux escalier blanc avec des rambardes ornées de moulures et d’animaux,  le hall appelé la « salle terrena » présente quatre Atlantes (Statue d'homme, servant de support à un ouvrage d'architecture tel que balcon, corniche, entablement, tribune) qui soutiennent des voutes ornementées, la lumière est zénithale. Nous pouvons voir dans ce bâtiment une chapelle  somptueuse, une grande salle de marbre avec une hauteur qui correspond à une hauteur de deux étages, ont distingue, en levant les yeux, une fresque au plafond fait par Martino Altomonte. Ce palais propose la plus belle collection d’Art autrichien et d’autres œuvres venues de d’autres pays.
La pièce qui contraste le plus avec le reste du bâtiment est celle qui abrite une partie de l’exposition de Klimt dans le belvédère supérieur. En effet cette salle est sombre, où aucune lumière zénithale n’entre dans la pièce. Le parquet en marqueterie assombrie aussi l’ambiance de la pièce. Cette salle a complètement été remaniée pour laisser place à la scénographie des tableaux de Klimt. Seules les moulures au plafond et la voûte en haut d’un mur ont été conservées. Pour exposer les tableaux les plus importants, le scénographe a choisi de les insérer dans des caissons derrière une vitre anti-reflet. De plus, chaque tableau est entouré d’un mur noir pour faire ressortir les couleurs du tableau. Pour le Baiser de Klimt cette volonté de faire ressortir l’or est flagrante. Le cartel de ce tableau n’a pas été accroché sur ce mur noir pour ne pas nier la scénographie. Il a été mis sur un pupitre dans la pièce juste à coté. Sans lumière zénithale ce tableau est éclairé par des lumières artificielles volontairement dirigées sur lui pour encore une fois accentuer le coté doré du tableau. Cette œuvre n'a pas de support, ni de cadre elle est seulement entourée d’un immense mur noir.
Ce musée expose les œuvres de Klimt de manière durable.
Cette salle est complètement différente du reste du bâtiment et c’est ce qui la rend spéciale en plus des œuvres phénoménales qui l’alimentent.

Belovédere superieur

Jardin - Belvédere inferieur

 

Exposition de Klimt

Exposition de Klimt

 

commentaires

Haut de page