Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Cité Radieuse de Marseille

par Emma G. et Mélanie 25 Mai 2016, 09:33

Cité Radieuse Marseille Le Corbusier
Cité Radieuse Marseille Le Corbusier
Cité Radieuse Marseille Le Corbusier
Cité Radieuse Marseille Le Corbusier
Cité Radieuse Marseille Le Corbusier
Cité Radieuse Marseille Le Corbusier
Cité Radieuse Marseille Le Corbusier

Cité Radieuse Marseille Le Corbusier

La cité radieuse de Le Corbusier a été construite de 1945 à 1952. Après la guerre, la France est en pleine reconstruction et a besoin de nombreux nouveaux logements rapidement. Le ministre de la reconstruction et de l'urbanisme demande donc à Le Corbusier une unité d'habitation à Marseille.

La cité radieuse remplit les cinq critères de modernité :

- La structure est montée sur pilotis ce qui permet d'agrandir le jardin et de dégager le rez-de-chaussée. De plus, l'entrée unique favorise les rencontres.

-Le plan est libre grâce à ces pilotis, c'est-à-dire qu'il n'y a plus de murs porteurs.

- La façade est elle aussi libre, c'est-à-dire qu'elle ne soutient pas la structure.

-La façade libre peut être alors presque totalement vitrée. Elle permet une plus grande diffusion de la lumière dans l'unité d'habitation.

-Enfin, la cité radieuse possède un toit terrasse sur lequel on peut trouver une piscine, et un ancien gymnase reconverti en centre artistique, le MAMO.

Le Corbusier a conçu la cité radieuse avec essentiellement des duplex traversants. En effet, il a accordé beaucoup d'importance à la luminosité pour ces appartements et a imaginé tout un système d'emboîtement pour les aménager au mieux.

Nous avons particulièrement aimé la réflexion de l'architecte sur le système d'emboîtement des appartements qui permet une luminosité maximale. Le Corbusier a conçu la cité radieuse de façon à ce que le confort des habitants passe avant tout, et bien sûr, sur le modèle de son célèbre modulor.

Sources :

lagrette.free.fr/citeradieuse.html

velotour.fr

espritdavant.com

projets-architecte-urbanisme.fr

commentaires

Haut de page