Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'ailleurs dans l'art contemporain

par AP 2 Mars 2016, 14:08

UNFRAMES Ellis Island de JR

JR est un artiste qui expose dans le monde entier et dans tous types d’environnement grâce à la technique de collage qui lui permet de faire des expositions urbaines ou plus officielles (musée). Son travail mêle art et action en offrant des œuvres qui parlent à tous a des lieux parfois dénuée d’esthétisme ou d’art.

Unframed Ellis Island est un projet qui s’étant dans toute la partie abandonné des locaux de l’île, prés de la statue de la liberté. Cette œuvre nous permet de manifester artistiquement la présence et l’histoire des immigrants déambulant de ce bâtiment.

Cette œuvre représente un ailleurs temporelle en nous plongeant dans les déplacements des immigrants d’Ellis Island, dans les mêmes couloirs qu’ils empruntaient entre 1892 et 1954. Le fait de voir leurs habits d’époque, leurs attitudes et leurs déplacements nous ramène une cinquantaines d’année en arrière. L’état des lieux nous transporte également a travers les âges, le bâtiment étant abandonné le temps à confectionner ce décors sans aide extérieur accentuant encore plus la notion d’ailleurs temporel en nous permettant de retracer visiblement le temps qui s’est écoulé entre le vécu des personnages représenté et la vie des spectateurs.

L’artiste nous fait remonter le temps grâce à la technique du collage. Les corps collés le long des murs semblent faire partit du bâtiment même, comme si la structure était imprégnée de l’histoire de chacun des individus représentés. Le collage leurs permet de faire partit des murs et ils semblent même prisonnier de la pierre a jamais. Les collages effectuer sur la porte nous montre les détails du bois a travers le personnage ce qui lui donne une forme vaporeuse et même ectoplasmique. La technique du collage et le thème choisis nous transporte dans une atmosphère fantomatique, ces personnages semblent être à leurs places suivant leurs attitudes (corps décalés de façon très réaliste aux niveaux des escaliers) l’artiste joue sur les détails pour donner un coté réaliste ce qui offre le spectacle d’un bâtiment hanté par les silhouette fantomatique des anciens résidants. Cette œuvre nous permet de revivre les arrivées des immigrant des les locaux d’Ellis Island avec des détails qui ne peuvent nous laissé indifférent. Cette photo de l’œuvre en particulier nous pousse à suivre la file d’immigrant et a rentrer de façon symbolique dans leurs rangs, preuve que l’artiste a voulu sensibiliser le spectateur a la situation de ces personnes et de peut-être montré un côté mystique en s’appuyant sur le fait que les âme investissent toujours les lieux, Ellis Island étant d’ailleurs en proie a beaucoup de légende urbaine sur la présence de fantômes.

Lou

L'ailleurs dans l'art contemporain

commentaires

Haut de page