Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

KOLOMAN Moser, Paravant

par Jessy, Manon, Pauline 19 Mai 2015, 13:45

paravant en trois parties avec trois femmes à l'intérieur tout doré
paravant en trois parties avec trois femmes à l'intérieur tout doré

Koloman Moser est né à Vienne en 1868 et est mort en 1918.

C'est un peintre et un designer autrichien, il représente l'Art Nouveau.

De 1892 à 1897, Koloman fût membre du Siebener-club, d'où partit plus tard le mouvement de la Sécession viennoise. Il a aussi travaillé pour la marque Wiener Werkstätte.

La Sécession est un courant de l'Art Nouveau qui s'est étendu en Autriche de 1892 à 1906.

Ce courant est moins végétal et plus géométrique que l'Art nouveau en France.

Paravant est une oeuvre de Moser créée en 1906. Ce paravent est gardé au musée MAK à Vienne.

Ce paravent à trois feuilles est principalement de couleur doré avec un effet de mosaïque.

Sur chacune des trois parties du paravent, se trouve des cadres verticaux centrés an hauteur.

Dans chacun des cadres on peut voir des femmes, vêtues d'habits chics, on peut supposer qu'elles sont des bourgeoises.

La femme le plus à gauche porte un manteau épais avec de la fourrure sur le col et la manche et elle porte aussi un chapeau. Ce vêtement fait penser à un kimono Japonais qui rejoint l'idée de comparaison du paravent à une enluminure Japonaise.

La femme au centre porte une robe de soirée avec des gants de velours, elle porte un bijoux et est bien coiffée.

La dernière femme porte une robe de fourrure.

Le seul endroit où il n'y a pas de doré sur le paravent est derrière ces femmes, c'est du bleu marine qui les fait ressortir. La femme à droite porte du noir sur ses habits et celle au milieu a les gants blancs, ce sont les seuls autres couleurs du paravent.

Ce paravent est attrayant grâce à la couleur doré qui attire l'oeil, on peut aussi le mettre facilement à l'intérieur car il est décoratif.

Le paravent n'est pas à vendre mais un autre paravent de Moser est vendu entre 3 000 et 4 000 euros.

commentaires

Haut de page