Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mouvement-Le Cirque

par Vincent 9 Janvier 2015, 09:29

Der Zirkus
Der Zirkus

Der Zirkus ou le cirque en Français, est un tableau représentant le mouvement et plus précisément le Pointillisme (1880).

Il a été peint en 1891 par Georges Seurat (1859-1891) l'année de sa mort.

Le tableau fait 185 x 152 cm et a été peint avec de l'huile sur toile.

Le tableau est actuellement exposé au Musée d'Orsay: http://www.musee-orsay.fr/fr/collections/oeuvres-commentees/recherche/commentaire_id/cirque-7090.html?no_cache=1&cHash=fabaad1a91

Il ne fait pas partie d'une série.

Description : Dans cette oeuvre qui a l'air de se passer dans un cirque, il y a 3 plans: au premier, on peut voir une sorte de clown rouge sur la scène avec un bâton dans la main gauche et une sorte de foulard dans la main droite. Au second plan, toujours sur la scène, il y a un dompteur habillé en noir avec un fouet, deux autres clowns et une danseuse debout sur un cheval blanc qui galope. Au dernier plan, il y a le public dans les gradins avec des musiciens et d'autres homme en costard qui regardent le spectacle depuis l'entrée des artistes.

Analyse du mouvement : Dans ce tableau, le mouvement provient surtout de la danseuse sur son cheval au galop, de plus, elle attire l'oeil puisque le cheval est l'élément le plus blanc du tableau ce qui laisse supposer que c'est le centre du tableau. Mais le mouvement est également avec le clown jaune au second plan qui est dans les airs et qui devrait retomber (selon les loi de la gravité). Le fouet du dresseur est aussi en mouvement puisqu'il est en train d'être utilisé. Le mouvement est aussi produit en arrière plan par les musiciens, il y en a même qui ont l'air de tomber. Enfin, les spectateurs eux mêmes donnent une impression de mouvement puisqu'il sont tous bouche-bée et en train d'admirer le spectacle.

Personnellement, j'aime bien ce tableau, il a de belles couleurs, il est assez simple à comprendre et il est très intéressant à analyser. Il fait également réfléchir sur comment se déroulait les spectacles avant que les musiciens ne soient remplacés par des enceintes et le public qui semble bien différent.

commentaires

Haut de page