Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Arcueil: cité-jardin partiellement détruite.

par Léa 17 Janvier 2015, 10:38

Arcueil, un quartier des cités ouvrières sous la forme de logements sociaux
Arcueil, un quartier des cités ouvrières sous la forme de logements sociaux

Cité-jardin d'Arcueil (1921-1923)

  • Ebenezer Howard est un urbaniste anglais, il s’est inscrit dans les grandes utopies du 19ème siècle. Il veut réaliser une synthèse de la ville et de la campagne en construisant des petites villes allant jusqu’à 30000 habitants. En France, ces quartiers seront pensés comme des logements sociaux pavillonnaires. Pendant l’entre deux guerres, l’office public d’habitations à bon marché (OPHBM) construit une quinzaine de cités jardins comme logements sociaux.

    Ces villes seraient reliées entres elles par des moyens de communication rapide avec des grands axes de circulation et des chemins de fer.

    Une proximité avec le centre ville ou les personnes pourraient y parvenir à l’aide de vélo, de trains, ou même encore à pied. Pour lui il s’agit d’une forme particulière de lotissement, où de pavillon, des espaces verts et des équipements publics s’imbriquent pour créer un quartier harmonieux, peu dense, et qui serait relativement autonome.

  • Les travaux de la cité jardin de l’aqueduc sont dirigés par l’architecte Maurice Payret Dortail débutent en 1921.

Le programme comprend 222 habitations organisées en groupe de 2 à 6 pavillons. L’ensemble comprenait des infrastructures en projet : ainsi qu’une coopérative alimentaire, un groupe scolaire, et un stade installé sur une ancienne carrière. Des commerces, un restaurant, un dispensaire, une salle de concert et des bains.

Mais cela restera à l’état de projet, ces infrastructures ne seront jamais construites.

Aujourd’hui seuls 43 pavillons ont subsisté, les 145 autres ayant été transformés en immeuble de 1 étage par l’OPAC au milieu des années 80.

Son urbanisation date de plusieurs époques successives, ce qui se traduit par un enchainement de bâtiments de divers styles (brique, maison de maître, immeuble en béton), de bâti neuf et ancien, de friches industrielles et de bâtiments à l'abandon. La disposition des allées: avenues rectilignes ou en courbes, impasses, placettes et différenciation nette des espaces publics et semi-publics témoignant d’un réel souci d’urbanisme.

La cité-jardin a été réhabilitée dans les années 1980 et 1990. Une nouvelle réhabilitation a été prévue en septembre 2011.

commentaires

Haut de page