Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'adoration des mages

par Apolline 14 Novembre 2014, 15:48

Edwaard Burne-Jones
Edwaard Burne-Jones

Edward Burne-Jones (1833-1898)

L'adoration des mages, 1904 Tapisserie haute lisse, laine et soie H. 258 ; L. 377,5 cm Paris, musée d'Orsay Don de M. Pierre Bergé, 2009

Gothique médiéval car:

-La tapisserie: ouvrage textile qui suit le tracé d'un dessin destiné à être accroché à un mur. La tapisserie connait un essor formidable au XVIème siècle, elle représente alors le plus souvent une scène religieuse.

- Scène religieuse reprise des thèmes médiévaux, ici l'adoration des mages.

Néo Gothique car:

- La mention "designed by" n'existait pas au Moyen Age, il serait écrit "Fecit".

-Abondance du décor fleuri. La végétation est essentiellement concentrée autour de l'enfant Jésus. L'arrière plan est moins riche en végétation.

-Les personnages sont plus fins, plus travaillés qu'au Moyen-Age où le style est parfois un peu naïf.

-Certains détails comme les plis sur les robes sont très travaillés. Difficile d'être aussi précis au Moyen Age, car la tapisserie est un travail long, difficile et méticuleux. Le corps de l'enfant est lui aussi mieux représenté que dans les œuvres médiévales, sa position recroquevillé sur lui même est difficile à reproduire avec les moyens techniques du Moyen Age.

Il est facile de voir que cette tapisserie n'est pas une œuvre médiévale car les personnages sont plus fins. Mais, hormis les personnages il est difficile du voir ce qui est différent d'une œuvre du Moyen Age. Edward Burne-Jones reste en choisissant un sujet religieux proche des thèmes médiévaux.

Je suis agréablement surprise de la tapisserie Néo Gothique que je trouve moins chargée et donc plus lisible que la tapisserie médiévale. Cette œuvre a d'ailleurs eu beaucoup de succès car 9 autres exemplaires ont été commandés après sa sortie.

Lien vers le musée d'Orsay: http://www.musee-orsay.fr/fr/accueil.html

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Haut de page